Quelle est la capitale de la Guadeloupe ?

Située à 600 km au nord des côtes du Venezuela, la Guadeloupe est un territoire des Antilles. À 700 km à l’est du territoire se trouve la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est les États-Unis. Se présentant sous forme d’un archipel de 1 702 km2, la Guadeloupe compte 382 704 habitants. Elle regroupe cinq îles dont la Guadeloupe continentale, l’archipel des Saintes, La Désirade et Marie-Galante.

Basse-Terre ou Pointe-à-Pitre

La Basse-Terre se niche au pied du volcan de la Soufrière, sur la côte Sous-le-Vent du territoire. Elle est une commune et un Chef-lieu de département, accueillant aux alentours de 12 000 habitants. Se plaçant à côté de la ville de Saint-Claude, elle tire son nom du vocabulaire marin du XVIIe siècle.

Autrefois, elle était connue sous le nom de terre protégée du vent, avant de devenir la commune guadeloupéenne. Un village qui fut peuplé jadis d’Amérindiens, principalement potiers et horticulteurs. De nombreux mouvements passèrent au fil des siècles, entre autres les guerres entre Anglais et Français. Le bourg actuel a fait son apparition durant la première moitié du XVIIe siècle.

Pointe-à-Pitre, quant à elle, est la capitale économique du département et région d’outre-mer (DROM) de la Guadeloupe. Une ville qui réside sur le Petit Cul-de-sac marin où se rencontrent deux îles principales guadeloupéennes. Il s’agit de la Grande Terre et la Basse Terre. Sa fondation se situe sur un site qui est considéré comme insalubre à cause des marécages. Même si le chef-lieu du département et la préfecture de région sont la Basse-Terre, Pointe-à-Pitre a su se démarquer. De par ses grandes qualités de sa rade et de sa centralité.

Pointe à Pitre en Guadeloupe

La Guadeloupe est un DROM

Les régions qui figurent dans les DROM n’appartiennent pas à l’espace Schengen, mais font partie des Régions ultrapériphériques (RUP). Elles s’assemblent dans l’Union européenne, telles que les régions autonomes portugaises des Açores et Madère. Ce sont également ses régions qui jouent le rôle de fournisseurs des produits agricoles exotiques à l’Union européenne.

Parmi ses produits, on retrouve le sucre de canne, le rhum et les bananes. Aussi, 80 % de la biodiversité européenne se dispersent dans les RUP. D’ailleurs, l’Union européenne occupe la première place en Europe, avec 25 millions de km2 et 5 millions d’habitants.

La Réunion, La Guyane, la Martinique et la Guadeloupe sont les plus historiques des départements d’outre-mer. Puisqu’ils sont d’anciennes colonies françaises depuis leur établissement au milieu du XVIIe siècle, jusqu’à ce jour. Ils ont eu leur statut de département d’outre-mer par la loi du 19 mars 1946. Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont cependant devenues des COM, en gardant leur statut de RUP. Contrairement à Saint-Martin, Saint-Barthélemy est devenu un pays et territoire d’Outre-mer associé à un P.T.O.M en 2012. Elle ne fait plus ainsi partie d’une RUP.

Basse-Terre : Capitale de la Guadeloupe ou non ?

La ville de BASSE TERRE fut la première ville importante des Antilles françaises, depuis 1643. En raison de sa position géographique, elle n’a pas réellement connu un grand essor. Effectivement, elle est plutôt enclavée entre mer et montagne, d’où la déportation des activités vers Pointe-à-Pitre. Ce phénomène s’amplifie grâce à la menace de l’éruption de la Soufrière en 1976.

Basse-Terre en Guadeloupe

Bon nombre d’habitants ont quitté la ville et n’y sont plus revenus. C’est l’une des raisons qui a fait que l’activité économique de Basse Terre n’a jamais atteint son apogée. Basse-Terre connaît alors un réel déclin avec une forte croissance avec l’arrivée de la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd’hui, elle est classée ville d’art et d’histoire, réellement à l’image de l’architecture créole depuis l’arrivée des premiers colons. L’un des monuments les plus anciens de l’archipel est la cathédrale dédiée à Notre dame de Guadeloupe.

Elle a été reconstruite pour donner une image plus contemporaine. Le Fort Delgrès passe après la cathédrale et il s’agit d’un endroit très apprécié par les touristes. Divers monuments historiques regorgent d’histoire de l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe. Tous ses sites font de la Basse-Terre le cœur de l’histoire de l’île Guadeloupe et sa capitale !